Documents de Discussions

Faire entrer MSF dans le XXIe siècle : l’innovation médicale Jen Cohn (Campagne MSF pour l’accès aux médicaments essentiels)

extrait: L’innovation médicale peut permettre d’améliorer la santé et le bien-être de millions d’individus de par le monde. Parfois, de nouveaux outils permettent de révolutionner la pratique de la médecine. Cependant, nouveau ne veut pas nécessairement dire mieux. (vous pouvez lire le texte complet ici...)


Faire entrer MSF dans le XXIe siècle : L’humanitaire est mort, vive l’humanitaire ! Jonathan Whittall (MSF), avec le concours de Meinie Nicolai (MSF Belgique)

extrait: Les dynamiques de la puissance mondiale sont en pleine évolution. La puissance américaine est en déclin et d’autres puissances, dont la Chine et l’Inde, sont en plein essor ou dans certains cas, émergent à nouveau. Depuis la fin de la Guerre froide, la suprématie des États- Unis comme puissance dominante va de pair avec la croissance du système d’aide humanitaire. L’influence de la puissance américaine s’est exercée de manière étendue, le capitalisme de marché alimentant la mondialisation. Au cours de cette phase, l’humanitaire a non seulement pris une identité occidentale de par ses ressources humaines et financières, mais il est devenu totalement interconnecté avec la puissance occidentale et son engagement à l’étranger. (vous pouvez lire le texte complet ici...)


Faire entrer MSF dans le XXIe siècle : les technologies Laurent Bonnardot (MSF) & Richard Wootton (MSF)

extrait: Dans le cadre de la pratique dans des milieux isolés et où les ressources sont limitées, l’opinion d’un second expert au sujet d’un problème clinique difficile s’avère souvent extrêmement précieuse. Imaginez qu’en quelques heures1, vous parveniez à consulter un expert et à obtenir de précieux conseils cliniques pour soigner un de vos patients. Grâce aux nouvelles technologies, c’est désormais possible. Pourtant, les médecins sont peu nombreux à en tirer parti. (vous pouvez lire le texte complet ici...)

extrait: Avec l’essor des nouvelles technologies, le monde dans lequel nous vivons évolue à une vitesse vertigineuse et les êtres humains n’ont jamais été aussi interconnectés. Les téléphones portables ont pénétrés les quatre coins du monde ; des satellites dans le ciel nous aiguillent lorsque nous conduisons ; nous pouvons de plus en plus échanger nos nouvelles, nos idées, nos photos voire notre argent, à partir de petits ordinateurs qui tiennent dans la poche. (vous pouvez lire le texte complet ici...)


Accompagner MSF dans le 21e siècle : Evoluer ou mourir : le point de vue d’un médecin MSF sur le terrain Raghu Venugopal (MSF Canada)

extrait: Evoluer ou mourir. Cette formule est juste pour MSF. Si nous ne changeons pas notre manière de pratiquer la médecine, nos patients vont en souffrir. En tant que professionnels de la santé, nous prétendons donner à nos patients les meilleurs soins possibles. Cela implique-t-il d’adapter notre travail aux nouvelles données et technologies ? Tout le monde à MSF partage-il ce point de vue – ou certains ont-ils l’impression qu’ils en savent suffisamment pour faire leur travail ? En réalité, la médecine de terrain est un art et une science qui évoluent, et dans le passé MSF a su innover, pour le bien de nos patients. Le traitement combiné que MSF a mis au point contre la maladie du sommeil en est un exemple – en abaissant de 48 à 14 le nombre des douloureuses injections d’eflornithine. MSF a toutefois toujours besoin de professionnels de la santé et de responsables voulant vraiment dispenser aux personnes défavorisées et confrontées à une crise les meilleurs soins médicaux basés sur l’expérience et sur la preuve. (vous pouvez lire le texte complet ici...)


Faire entrer MSF dans le XXIe siècle : les racines occidentales de notre organisation sont-elles un moteur ou un frein à notre entrée dans le XXIe siècle ? Steve Cornish (MSF Canada)

Dans l’Europe de l’après Seconde Guerre mondiale, les médecins « dunantistes » mais non conformistes de MSF ont apporté leurs soins médicaux à autrui sous la bannière du sans-frontiérisme, et finalement du droit d’ingérence. Là où les États négligeaient leurs citoyens, les MSF prenaient le relais en fournissant une aide vitale et en se posant en témoins. Ces valeurs ont été considérées comme « universelles » et il a fallu des années (et le projet « perception ») à MSF pour faire le point sur la façon dont elles avaient été transposées dans différentes cultures, et pour se rendre compte de la manière dont MSF et son aide étaient réellement perçus par les autres. En tant que MSF, il s’agit de nos valeurs pionnières qui sont, reconnaissons-le, occidentales. Examinons les défis internes et externes auxquels MSF fait face actuellement afin d’établir dans quelle mesure ces racines ont une incidence sur l’entrée de MSF dans le XXIe siècle. (vous pouvez lire le texte complet ici...)

 

By: Rebecca Cederholm