FAD 2016: Les Ressources

Besoin d'aide pour trouver un sujet de discussion ?

Ici vous pouvez consulter la liste des sujets débattus, tant au niveau international qu’au niveau  local, aux FAD de 2011à 2014 (nous allons continuer à mettre la liste à jour).

Regarder les motions présentées au Gathering  en 2015, ça vous donnera peut-être un peu d'inspiration? Ici vous trouvez la liste de toutes les motions qui ont été approuvées.

Vous pouvez également consulter la liste de toutes les motions présentées à l'Assemblée Générale Internationale ici (log in: MSF; mot de passe: iga)

Au cours des débats de la Mancha, nous avons beaucoup discuté. Certains sujets sont toujours d'actualité. La liste est ici.

Téléchargez la boîte à outil 2016 des FAD en français.

Il ya aussi une "boîte à outils associative", où vous pouvez trouver beaucoup d'information.

Films

  • MSF est ce que NOUS en faisons ! (EnglishFrenchSpanish, ArabicPortugese, Italian)
  • Life of a motion. Explique les règles fondementales de l'associatif et en donne des exemples en soulignant le processus de l'adoption et d'implémentation d'une motion (discussion, vote et impact opérationnel)(EnglishFrench)
  • MSF en  40 secondes (EnglishFrench)
  • MSF says Thank You! (English
  • Movement Wide Association : Une vidéo réalisé par  des membres du Movement-wide association avec le but d'encourager la vie associative auprès de tout le personnel de MSF.(English)
  • Film de presentation MSF (version courte) (EnglishFrenchArabic)
  •   Film de presentation de MSF (version longue) (EnglishFrenchArabic)
  • Une vue globale de l’associtaif  (Mapping the world)( (EnglishFrench)
  • De l'actions aux paroles (From actions to words) (English)
  • 2014-2015 Journal de l'année (EnglishFrench)
  • Looking at MSF / En regardant MSF MSF  . Ce clip a été réalisé par Toubo , Vincent, Alexis et Clarisse , membres MSF à Moissala au Chad. Pendant une année ils ont filmé la vie de leur mission, de leur association et bien plus encore  (EnglishFrench)
  • MSF: 40 ans d'indépendance (EnglishFrenchArabic)
  • L'aventure MSF (EnglishFrench)
  • MSF (un)Limited Feature Film . Un récapitulatif de MSF en 13 séquences : Un mouvement international ; Les années 1980; L'action comparée au témoignage ; La fin des années 80 ; Des catastrophes majeures : Haïti entre autres ; Génocide ; Srebrenica , ; Témoignages ; Approche médicale ; le SIDA ; Indépendance ; Dilemmes ; Compromis ; Les défis du futur (EnglishFrenchPortugese)
  • Access to Danger Zone Feature Film (English)
  • Living in Emergency Feature Film (EnglishFrench)
  • L'Assemblée Génerale Internationale : à quoi sert-elle ? Interviews des représentants de l’AGIet membresdu CAI expliquant ce qu'est l'Assemblée Générale Internationale , ce qu'elle fait, les liens avec les FADs et ce quise passe pour les motions adoptées ( lors des FADs) (EnglishFrench)
  • Movement Wide Association (EnglishFrenchSpanish)
  • MSF says Thank you! for 2014 (English)
  • Vidéo de présentation de MSF : Vidéo courte , présentant le travail de MSF et de ses principes . Ce film est à usage interne : nouveaux employés, journées d’introduction, d'accueil , excercises sur le terrain .Ce film pourrait également servir pour des audiences externes plus larges à la fin de cette année : sites Internet , médias sociaux , journaux (EnglishFrenchItalian)
  • Qu'est- ce que  , MSF? Vidéo d'introduction à MSF . Pour des cours , assemblées , conférences , des tables rondes . (EnglishFrenchSpanish , Arabic)  

Films FAD :

MSF Talks : Des présentations courtes et dynamiques au sujet des innovations et nouvelles idées à MSF

  • Adi Nadimpalli : Le défi du chaos – A penser et travailler dans des réseaux complexes
  • Anne Connelly : Bitcoin : Monnaie sans frontières
  • Mohammed Dalvai : Technologie mobile : Comment MSF reinvente l'acces à l'information
  • Rafa Carrascosa : Global Corporate Partnerships in MSF : au délà la collecte de fonds
  • Aitor Zabalgogeaskoa , ex-HoM en Syrie : Les défies en Syrie
  • Jonathan Caplan , OCBA Operations : Ebola – Distribution massive contre le paludisme
  • Cecilia Ferreyra : OCBA HIV Referent : Tuberculose et SIDA pendant des conflits
  • Joanne Liu : Ebola 2014

 

DES ASTUCES PRATIQUES 2016

Ces petits jeux, parfois appelés «brise-glace », peuvent être utilisés pour que les participants puissent faire connaissance, mais aussi lorsque vous vous apercevez que les participants ne sont plus attentifs.

1. Ce que peu de gens savent…

Demandez aux participants de se présenter: nom, département auquel elle/il appartient, son rôle au sein d’MSF, la durée de sa mission et un fait peu connu sur elle-même/lui-même.

2. Les interviews

Demandez aux participants de se mettre par deux. Chaque personne questionne son partenaire pendant quelques minutes, à tour de rôle. Tous les groupes se réunissent ensuite et chacun présente son partenaire au groupe. Exemples de questions: nom, rôle au sein d’MSF, de quoi ils souhaitent discuter ou ce qu’ils souhaitent apprendre pendant le FAD, etc.

 

3. Le jeu de la pelote de laine/ficelle

Vous aurez besoin d'une pelote de laine. En gardant une extrémité dans la main, la première personne se présente et précise son rôle au sein d’MSF. Une fois que cette personne s’est présentée, elle garde l’extrémité du fil de laine dans la main et passe la pelote à une autre personne dans le groupe qui, à son tour, se présente. Et ainsi de suite jusqu'à ce que chaque participant se soit présenté. Pour souligner les interdépendances dans l'équipe, l'animateur tire alors sur le fil de départ et la main de tout le monde devrait se déplacer.

 

4. La balle

Le groupe se met en cercle et chaque personne lance la balle à travers le cercle: en premier lieu en annonçant son propre nom (et tout autre fait qu’il souhaite partager), puis il lance la balle à une autre personne.

5. « Speed dating »

Au signal, commencer à interviewer une personne qui est assise à côté de vous. Vous avez chacun un total de 1-2 minutes pour poser toute question que vous souhaitez, de façon à mieux connaître l'autre. Lorsque le temps est écoulé, vous devez vous déplacer et interviewer quelqu'un d'autre, à nouveau pendant 1-2 minutes. Répétez cette activité jusqu'à ce que chaque personne ait pu parler avec la majorité des autres personnes dans la salle.

 

6. Liste des choses en commun

Après avoir divisé le public en groupes, demandez à chaque groupe de trouver deux choses qu'ils ont en commun et partager avec le groupe.

 

7. Le jeu du superlatif

A préparer: écrivez une liste de catégories. Elles peuvent inclure des choses comme: taille, nombre d’années au sein d’MSF, nombre de participations aux FAD, nombre de membres de l'équipe MSF, nombre de frères et soeurs ...

Divisez le groupe en équipes de 5-8 personnes. Annoncez une catégorie et demandez aux équipes de se mettre dans le bon ordre, selon la catégorie. Par exemple, pour la catégorie taille, l’équipe devra se mettre en ordre du plus petit au plus grand. Une fois qu’une équipe pense qu’elle est dans le bon ordre, les membres doivent lever le bras pour l’indiquer. Le jeu continue jusqu'à que toutes les catégories aient été passées en revue. Variation : Les participants ne peuvent pas se parler. Ils doivent communiquer avec leurs mains et leurs pieds.

 

Méthode des débats :

Note importante : ces instructions sont données au titre indicatif. La taille des groupes , sous-groupes ainsi que les méthodes peuvent bien sûr être adaptés à la situation .

 

LE DEBAT CONTRADICTOIRE

Description : Les participants sont invités à échanger leurs points de vue sur un thème. On les divise habituellement en deux grands groupes : ceux qui sont favorables et ceux qui sont défavorables à une idée.

Parfois ces groupes sont constitués selon les opinions individuelles de chacun, parfois au contraire on demande à un groupe de trouver des arguments favorables à une idée quelles que soient les opinions individuelles de ses membres.

Le groupe opposé sera chargé de trouver des arguments en défaveur de la même idée.

Le tout peut être présidé par un jury neutre qui dira quel groupe a, selon lui, le mieux défendu son point de vue.

Technique : La salle sera disposée de manière à permettre la confrontation entre les deux "clans". Des documents seront prévus à l'avance et ils pourront être consultés par les participants afin d'enrichir leur connaissance d'un thème, ou de trouver des arguments.

Un modérateur veille à ce que l'opinion de chacun soit respectée, à ce que tous les participants aient l'occasion de s'exprimer.

 

METHODE  PHILIPS 6 / 6

Durée: dépend du nombre de groupes et des questions.

Taille des Groupes: de 15 à 150 personnes

Pourquoi Philips 6/6?: Donald J. Philips de l'Université du Michigan créa cette méthode en 1948. Des groupes de 3 à 6 personnes discutent de questions en moins de 6 minutes.

Objectifs:

  • Consultation d'un groupe important, afin de définir une position représentative.
  • Discuter des différents aspects d'un sujet en un laps de temps limité.
  • Introduire une réflexion naturelle et spontanée dans un groupe.
  • Forcer l'incertitude des individus et l'inertie du groupe.
  • Faciliter la communication et l'expression de tout individu au sein d'un groupe important, en partageant ce dernier en sous-groupes plus petits.
  •  

Description de la méthode:

- Préparer des questions précises (être très clair est très important. Si nécessaire, reformuler la question), se rapportant  si possible à une étude d'un cas, à un problème ou à un thème de discussion.

  •  Préparer des questions précises (être très clair est très important. Si nécessaire, reformuler la question), se rapportant  si possible à une étude de cas, à un problème ou à un thème de discussion.
  • Faciliter la communication et l'expression de tout individu au sein d'un groupe important, en partageant ce dernier en sous-groupes plus petits.
  •  Introduisez le sujet et expliquez la méthode aux participants
  • - Demandez aux participants de se diviser en groupes de 6 personnes. Chaque groupe choisit un rapporteur et un modérateur (expliquez le rôle du rapporteur et du modérateur si nécessaire).
  • Rôle du rapporteur: communiquer au groupe entier le résultat de la discussion au sein des sous-groupes (2-3 min) et rédiger le résultat de la discussion du groupe si un rapport écrit de la discussion est nécessaire.
  • Rôle du modérateur: gérer le travail du groupe, faire en sorte que chacun puisse s'exprimer, contrôler le timing de la discussion et veiller à ce que la discussion reste concentrée sur le sujet.  Commencer l'exercice en posant la première question.
  • Après 6 min, chaque rapporteur expose le rapport de son groupe à tous les autres. Le leader de la session prend des notes sur un flip-chart, afin de réaliser sa synthèse à propos de la restitution des participants. Ou les groupes exposent un rapport de leur réflexion après avoir traité toutes les questions: le leader peut réaliser sa synthèse après chaque question ou à la fin de l'exercice.
  • Posez la seconde question ... Vous pouvez organiser autant d’étapes (questions) que vous voulez.
  • Brève synthèse générale par le leader.

 

Variation:

La combinaison 6/6 peut être changée en combinaison PM (P personnes, M minutes) .Il a été prouvé que la combinaison 6/6 permet une production optimale, mais :

  • - Certaines questions ou public peuvent avoir besoin d'un temps de réflexion plus long.
  • Le nombre de personnes par sous-groupe peut être adapté en fonction du nombre de participants. Néanmoins, un petit groupe (2 à 4 personnes) n'a pas beaucoup d'interactions (et des discussions plus courtes ne sont intéressantes que pour des questions spécifiques très orientées) et un groupe important

 

 

TECHNIQUE DE LA BOULE DE NEIGE

(Méthode d'élaboration progressive)

Durée: 1 heure, dépendant de la taille du groupe

Taille du groupe: de 8 à 40 personnes

Objectifs:

  • Cette méthode présente l'avantage de permettre aux participants de s'exprimer d'abord individuellement sur un sujet donné. Cette méthode est aussi très dynamique parce que la taille des groupes constitués change au cours de l'activité.
  • Exploration progressive d'un sujet.
  • Aide à l'échange d'idées et d'expérience.

 

Description de la technique:

  • Introduisez le sujet et expliquez la technique.
  • Demandez aux participants de travailler individuellement sur le sujet et de rédiger leur réflexion – (5-10mn).
  • Les participants se réunissent par 2 ou 3, pour échanger leurs idées, mettre en commun et résumer leur production, discuter et poser des questions (15-20mn)
  • Deux ou trois petits groupes se rassemblent en un groupe plus important de 4 ou 6 personnes pour continuer leur réflexion. Le groupe désigne un rapporteur et un modérateur – (20-30mn). Au fur et à mesure que les groupes s'agrandissent, la réflexion s'enrichit donc.
  • La boule de neige peut s'accroître jusque 6 à 8 personnes.
  • Les rapporteurs restituent le travail de leur sous-groupe en session plénière.
  • Le leader fait une synthèse finale.

 

TECHNIQUE DU MOT - CLÉ ou BRAINSTORMINGSILENCIEUX

Durée: 1h30

Objectifs:

  •  Apporter un éclairage sur les connaissances et représentations des participants à propos d'un sujet.
  • Vaincre les obstacles liés à la timidité (spécialement au début d'une session), en favorisant une communication progressive en sous-groupes permettant à chaque personne de s'exprimer

Description de la technique:

Le leader propose un sujet de réflexion sous la forme d'une question. La question devrait être suffisamment vaste que pour générer un maximum d'idées. Les participants sont divisés en sous-groupes de 5 à 8 personnes autour d'un flipchart. Il doit y avoir un flipchart par groupe. Durant les 2 premiers stades, les participants ne sont pas autorisés à parler:

Stade 1 - 10 minutes

Les participants vont au tableau (flipchart) l'un après l'autre, mais sans ordre établi,(quand ils le veulent) où ils écrivent un mot ou quelques mots qui soient l'expression de leur opinion.

Les participants ne sont autorisés à écrire qu'un seul mot ou phrase en même temps, mais le nombre de mots ou de phrases qu'ils peuvent écrire n'est pas limité, dépendant du nombre de fois qu'ils ont l'intention de se rendre au tableau

Stade 2 - 10 minutes

En utilisant le même système, et toujours sans parler, les participants mettent une croix devant les mots qui leur semblent les plus importants. Les participants ne peuvent mettre qu'une croix à la fois, mais ils peuvent se rendre au tableau autant de fois qu'ils le veulent pour mettre une croix. Un même mot peut recevoir un nombre illimité de croix.

Stade 3 - 10 minutes

Les participants ont maintenant le droit de parler: Ils commentent leur choix, expliquent la signification des mots...

Stade 4 - 5 minutes

Les participants font un tour pour voir la production des autres groupes, mais ne peuvent pas leur parler. Ils peuvent ajouter des mots ou des idées à leur propre présentation grâce aux idées qu'ils ont pu découvrir dans d'autres groupes.

Stade 5 - 10 minutes

Les participants rejoignent leur groupe et préparent leur synthèse. Ils désignent un rapporteur dans chaque groupe pour présenter leur production.

Stade 6 - 5 to 10 minutes

Chaque rapporteur présente sa synthèse.

Stade 7 - 5 minutes

Le meneur de jeu présente une synthèse globale.

Cela peut être suivi d'une discussion plénière.

 

BRAINSTORMING

Durée: Entre 20 minutes et une heure

Taille du groupe: entre 6 et 12 personnes, s'il y en a plus à diviser en sous-groupes (ce qui suppose plusieurs meneurs de jeu)

Objectifs:

  • Stimuler, développer la créativité, enrichir une réflexion, trouver des solutions à unproblème, alimenter un choix collectif.
  • Collecter le maximum d'idées spontanées de la part des participants sur un thème donné.
  • Produire le maximum d'idées en un temps relativement court.
  • Classer les idées spontanées d'une manière logique.

 

Stades:

  • Le leader introduit le sujet à discuter en posant une question claire et précise. Il (ou elle) s'assure que la question est bien comprise.
  • Le leader demande aux participants d'exprimer toutes les idées qui leur passent par la tête, si possible sous la forme de mot-clé ou de phrases courtes. Toutes les idées sont les bienvenues et peuvent être dites ou écrites sur un tableau. Le leader explique qu'il n'y aura aucun jugement, ni critique, ni censure. Il (Elle) assure que tous les participants sont capables de s'exprimer et leur demande de ne prendre la parole qu'un à la fois.
  • Le leader note les idées comme elles viennent. Si possible, travailler avec 2 leaders, car le rythme doit être rapide et dynamique (un pour prendre note, l'autre pour conduire la discussion)
  • Généralement après 20 minutes la productivité du groupe décroît.3-4 minutes avant la fin, le leader indique le temps restant (ce qui peut provoquer de nouvelles idées)
  • Les participants et le leader identifient les catégories d'idées et les classent par thème, nature, objet,... Les meilleures idées peuvent être sélectionnées, certaines idées peuvent être enrichies par d'autres,...Les mots/phrases nécessitant des explications complémentaires font l'objet d'une discussion (toujours s'assurer que chaque mot a la même signification pour chacun).
  • Le leader résume et donne le ton du message du groupe, une liste de solutions possibles ou une idée finale.

 

 

AMBASSADEURS

 

Objectives:

  • Discuter plusieurs sujets/questions dans un espace de temps relativement réduit
  • Faciliter la communication et l'expréssion de chacun dans des groupes réduits
  • Stimuler la confrontation et le partage  des opinions

 

Description de la technique:

  • Constituer autant de groupes qu'il y a  des questions à  débattre
  • Inviter des volontaires à devenir ambassadeurs. Il y a autant d’ambassadeurs que de questions.
  • Chaque ambassadeur travaille uniquement avec “sa” question. Il/elle présente  “sa” question aux autres groupes, à tour de rôle .

Le meneur de jeu explique le rôle des ambassadeurs :

  • Ils/elles ont le rôle de modérateur, cà de s’assurer que chaque membre du groupe puisse s'exprimer tout en gardant  le focus sur la question à débattre
  • Il/elle prend des notes et fait une synthèse de l'information collectée sans omettre aucune idée/opinion
  • Il/elle présente cette synthèse aux autres groupes en séance plénière
  • Le meneur du jeu contrôle le temps passé : le temps à passer sur chaque question de 20 minutes au départ à 10 minutes à la dernière  afin d'assurer un “départ en douceur” ( pour les ambassadeurs) et d'éviter la lassitide (des groupes) à la fin
  • Les ambassadeurs préparent leur synthèse . Les autres membres des groupes font  une pause pendant ce temps. Le meneur du jeu est censé donner un coup de main où cela est nécessaire
  • Présentation par chaque ambassadeur
  • Synthèse globale par le meneur du jeu

 

 

TECHNIQUE TROIS PETITS TOURS

Objectifs:

 

  • Peut être une bonne méthode pour une évaluation de formation/réunion.
  •  Explorer différents aspects d'un sujet en un temps limité
  • Met en relief la connaissance déjà acquise des participants sur un sujet déterminé.
  • Met en évidence la capacité de production d'un groupe (réflexion, construction basée sur les idées d'autres personnes)
  • Rendre plus aisée une analyse critique concernant le travail d'un groupe
  • Faciliter la participation individuelle de la part des membres d'un groupe important.
  • Faciliter le résumé des idées d'un groupe plus important.

Taille du groupe: De 9 à 20 personnes

Description de la technique

Préparation : Le leader définit les questions à poser: Chaque question doit avoir un rapport avec le sujet, mais il doit être possible de répondre à chaque question indépendamment des  autres.

Les questions doivent être totalement spécifiques de sorte que l'on puisse y répondre en un court laps de temps. Idéal = 3 questions.

Placer trois flipcharts dans une pièce (s'il n'y a pas suffisamment d'espace dans un seul local, placez-les dans trois locaux différents ou trois aires différentes. Créer 3 sous-groupes (A, B et C) chacun d'eux composés de 6-7 participants avec un minimum de 3-4 participants. Chaque groupe est identifié par une couleur de marqueur (trois couleurs au total) qu'ils devront utiliser pour répondre à chacune des trois questions.

Développement

Stage 1 (Durée = 6 minutes)

Chaque sous-groupe reçoit une question (ex.: “Quels sont les points positifs de cette réunion”).

Ils écrivent (avec leur marqueur de couleur) leurs idées/réponses sur un flipchart avec des mots clé ou en phrases courtes.

Stage 2 (Durée = 10 minutes)

Les trois groupes se déplacent vers le flipchart suivant (en conservant leur propre marqueur de couleur) où ils trouvent la question suivante (ex. “Quels sont les points négatifs de cette réunion”). Le groupe lit la question suivante et les réponses écrites par les groupes qui les ont précédés et donnent leur opinion sur leurs réponses (+ = d'accord, 0 = pas d'accord, ? = je ne comprends pas). Ensuite, le groupe ajoute de nouvelles idées non proposées par les groupes précédents.

Stage 3 (Durée = 10 minutes)

Les sous-groupes changent à nouveau, lisent les réponses à la troisième question des deux groupes les ayant précédés (Ex: "Quels sont les messages clé de cette réunion ?"), placer un point d'interrogation à côté des réponses qui ne sont pas claires, 0 si l'on n'est pas d'accord avec la réponse et + si l'on est d'accord. Ensuite, ils ajoutent toute information qui d'après eux manquerait (si nécessaire).

 

Stage 4 (Durée = 10 minutes)

Les groupes reviennent à leur premier flipchart. Le groupe entier prépare une synthèse de toutes les idées (idées communes, différences et questions). Pour cette rotation, le groupe doit nommer un rapporteur.

Stage 5 (Durée = 10 minutes)

Le rapporteur de chaque sous-groupe présentera l'analyse finale.

 

Stage 6 (Durée = 10 minutes)

La discussion prend place d'abord entre les participants (justification, questions sur les remarques écrite au tableau,...).

Si nécessaire, le meneur de jeu remplit les manquements dans les réponses et expose un résumé de l'exercice.

Durée: 1h

Explication de la méthode et création des groupes: 5 minutes

Travail des groupes sur la première question : 6 minutes

Travail des groupes sur les deuxième et troisième questions : 2 x 10minutes = 20 minutes

Préparation de la synthèse: 10 minutes

Présentation du travail du groupe: 3x3 minutes = 10 minutes

Résumé par le meneur de jeu: 10 minutes

Matériel

3 flip charts . Marqueurs de trois couleurs différentes

Rôle du meneur de jeu

Expliquer la méthode d'enseignement.

 Préparer le matériel et former les sous-groupes.

Faire attention au temps et procéder à la rotation des groupes

S'assurer que chaque membre de groupe ait la chance de participer

Présenter le résumé final

 

Suggestions pour inviter aux débats

 

Des approches créatives pour aider à prendre part aux débats peuvent être utilisées , dépendant de sujet à discuter . Voici quelques exemples:

  • Ouvrez la réunion avec un exercice “brise-glaces” . Sélectionnez ici la méthode qui conviendra le mieux .
  • Choisir parmi vidéos de NESTOR afin d'éclairer le sujet (sont à disposition dans toutes les missions.
  • Utiliser des méthodes de discussion différentes mentionnées ci-dessus ( Ambassadeurs , Boule de neige etc )
  • L'unité de formation  The training unit) à Bruxelles est toujours prête à vous fournir des explications coplémentaires , à vous proposer des méthodes de débats pour vous aider à choisir la méthode la plus appropriée en fonction du sujet du débat . Vous pouvez prendre contact avec eux en cliquant ici : carine.daenens@brussels.msf.org ou genevieve.erken@brussels.msf.org
  • Utiliser des “jeux de rôles” pour chauffer l'atmosphère et pour prendre connaissance des projets de  vos collègues. Plus d'informations à trouver sur le web
  • The MSF Great Projects Game – MiniAGM – Objective  Le personnel des différents projets ne sont pas nécessairement au courant des buts , bénéficiaires , difficultés ou questions rencontrées dans d'autres projets de la mission . L'intention de ce jeu est de faciliter l'échange et la discussion avec tout le monde de façon informelle.

Si votre mission a développé une approche originale, faites-nous signe ! D'autres missions seraient ravie d’en apprendre plus sur votre expérience !

By: Rebecca Cederholm