Girldy Larèche Dorsinvil (d. 8th February 2014)

It's with great sadness that we announce the death of Girldy Larèche Dorsinvil, nurse supervisor of Tabarre hospital, Haïti. Girldy was working with MSF since 2012.

She was shot dead in the street with her husband, Daniel, on Saturday 8th of February.

They were both killed while they were coming out from a bank, but it is not clear if money was the motive as her husband, Daniel Dorsinvil, was an activist in different Human Rights groups. They left behind 3 kids.

Miss Larèche was very appreciated by our team for her personality and her professionalism.

Sebastien Roy, HR Director


Pour quelques gourdes de trop, pour quelques maux de trop…

C’est avec beaucoup d’émotion et de peine que je dois vous annoncer la brutale disparition de notre chère collègue Miss Larèche ; assassinée, elle et son mari, sous une pluie de balles qui ne nomment pas leur nom.

Depuis l’ouverture de l’Hôpital de Tabarre, elle était là, œuvrant au rétablissement de centaines de patients en les accompagnant dans la guérison. En béquille, en fauteuil, fixateurs internes ou fixateurs externes, tous ne se souviendront pas d’elle. Pourtant, notre infirmière superviseuse n’a jamais cessé de se démener pour eux, elle connaissait leurs prénoms à tous, leur numéro de lit et leur numéro de chambre, nul besoin de tableaux ou de listes pour cela. Son dévouement et son professionnalisme inspiraient le respect et l’admiration de tous ses collègues et amis. 

Un grand vide s’est installé dans cet hôpital immense, toute l’équipe MSF de Tabarre est sous le choc, notre peine, enfermée dans un silence de plomb et d’acier, résonne tel un écho sur ces murs blancs.

Nous garderons de toi un doux souvenir que rien n’effacera, ma très chère Larèche, repose en paix.

Nicolas Charret, Coter, Tabarre, Haïti

 

By: Göran Svedin