The International Board

IB Reports

En français ci-dessous

The International Board

The International Board (IB) is the board of MSF International. It acts on behalf of and is accountable to the International General Assembly (IGA). As the highest associative governance body of MSF, the Assembly delegates duties to the Board, as defined in the Statutes of the association.

Whereas the Assembly meets once a year for discussions and deliberations and to give direction to the movement, the Board meets about eight times a year, or as necessary to fulfil its governance duties. 

The International Board can be directive but it is intended to have mainly a guiding role, ensuring accountability and facilitating agreement within the movement in a timely manner.

Among other things, the International Board has specific powers in terms of:
  • ensuring accountability for the implementation of International General Assembly decisions
  • developing a Vision for MSF
  • making specific recommendations to the Assembly (on new associations and admission of institutional members, for example)
  • resolving conflicts within MSF
  • opening and closing executive entities
  • sanctioning members
  • approving and expelling individual members
  • appointing the Secretary General, who runs the executive of MSF International.

The International Board is also the associative body to which the highest executive body of MSF, the ExCom, is accountable for issues such as ensuring timely advocacy, efficient operational support, effective deployment of field resources and avoiding duplication among offices.

The International Board (IB) currently is composed of 12 voting members plus a non-voting Treasurer:
  • the International President
  • five representatives appointed by the MSF Operational Centres (one per Operational Centre)
  • six members (the number of representatives of the Operational Centres plus one) elected by the International General Assembly  (IGA)
  • Two-thirds of International Board members must have a medical background

The Secretary General attends International Board meetings as a secretary to the Board without voting rights.

Elections take place during the annual International General Assembly (IGA), which is normally held in June. Each member of the Assembly has one vote, and International Board members are elected according to the single transferable vote system.

The mandate of an International Board member is three years, with the possibility of election for a second term.

Individuals who meet one or more of the following criteria can put themselves forward as International Board candidates:
  • experience of senior MSF management in operational projects
  • senior experience in any MSF executive office
  • significant experience on the board of an MSF association

In addition:

  • International Board members cannot hold an executive position within the Association, any of its national or regional associations or within any legal entity registered under the name of MSF
  • International Board members cannot simultaneously be representatives to the International General Assembly

IB Factsheet
A short description of the role and responsibility of the International Board.
 

Meet the Members

The members of the International Board, in addition to the International President, are:

Dr David Noguera  worked as a general practitioner in Girona, before going to the field with MSF for the first time in 2001 as part of a mission caring for migrant populations in the Canary Islands. Since then David's work with MSF has taken him to Somalia, Côte d'Ivoire, the Democratic Republic of Congo, Sudan, Angola, Zambia, India, Timor, Guinea-Bissau, Tunisia, Libya, Ethiopia and South Sudan. David joined the Emergency Unit in 2006, first as an emergency coordinator and then as head of the unit. He has extensive experience in emergencies, and has worked in a variety of contexts, from nutritional crises to epidemic outbreaks. Founder of ReAcció Humanitària, an organisation that seeks to increase social knowledge on humanitarian crises and NGO's response, he has worked for institutions like the Agencia Española de Cooperación Internacional para el Desarrollo (AECID) and organisations such as the Red Cross. He has been the president of MSF Spain since October 2016.

Marit van Lenthe is President of MSF-Holland and Chair of the Council of MSF’s Operational Centre Amsterdam (OCA).

Marit has 15 years of clinical experience in the Netherlands and abroad and 9 years of senior management experience in International Public Health. She graduated as a Medical Doctor and specialized as a General Practitioner and later as a Tropical Doctor. She holds a Master in International Health.

Before her presidency, Marit worked with MSF from 2003 until September 2018, first in the field and from 2009 onwards in Amsterdam as Health Advisor - supporting programmes in Ethiopia, Nigeria, Somalia, Iraq, Myanmar and Democratic Republic of the Congo.

Marit’s expertise includes strategic analysis and advice of global and public health dilemma's, health policy analysis, health policy change management and implementation, malaria care, policy development, monitoring and evaluation and cross-cultural communication.

Habiba Amin is a clinician and a mental health practitioner with a degree in Psychology from the University of Nairobi, Kenya. She first started working with refugees in Dadaab refugee camp, in Kenya, in 2006. Since joining MSF in 2006, Habiba has held a number of roles in that time, including Deputy Medical Coordinator, Field Coordinator, Emergency Field Coordinator and Medical Referent across displaced people and conflict settings, including in Somalia, South Sudan and Kenya. When not working with MSF she does psychotherapy among urban refugees and research on mental health among the Somali community. She was elected to the International Board in June 2019.

Dr Bertrand Draguez first worked for MSF in 2000, as a general practitioner in East Timor. Since then, he has worked as a doctor in Angola and South Sudan, as a field coordinator in Afghanistan, and as a medical coordinator in Democratic Republic of Congo and Côte d'Ivoire. From 2005 to 2008, Bertrand held the post of medical officer of the MSF unit in Brussels covering the Great Lakes region of Africa. In 2008, he was appointed as Medical Director of MSF's operational directorate in Brussels. Bertrand was elected president of MSF Belgium in 2016.

Reveka Papadopoulou started working with MSF in 1995 as a Field Coordinator in Armenia and after missions in Palestine, Liberia, Yugoslavia and Honduras she took the position of Liaison for the Access Campaign before working as Deputy Programme Manager and Programme Manager in Geneva and Head of Mission in Lebanon. Reveka spent four years, from 2008 to 2012, as General Director of MSF Greece before returning to the field. She was first elected to the International Board in 2014, and elected President of MSF Switzerland/OCG in 2017.

Dr Carolina Batista is a Brazilian medical doctor with a Masters in International Health from the Swiss Tropical and Public Health Institute. She works as a global health consultant for international organisations and scientific institutions. Carolina was the Head of Access and Medical Affairs with MSF’s partner organisation Drugs for Neglected Diseases initiative(DNDi) Latin America between 2014 and 2018, where she led regional medical and scientific activities, designing and implementing access programmes for neglected diseases in endemic countries. Carolina has worked in Latin America, Africa and the Middle East. She joined MSF in 2007 and progressively focused her work on neglected tropical diseases, having been director of MSF’s Brazilian Medical Unit for over three years.

Áine Markham trained as a general and paediatric nurse in Ireland. She worked with MSF in the field between 1994 and 1998, before moving to the headquarters in Brussels where she held the position of Operational Coordinator and later Director of Operations. In 2004, she became an independent consultant, a move that coincided with her living in Ghana and Bolivia. Since returning to Belgium in 2011, she has worked with a number of international NGOs, foundations and academic institutions on different public health issues. In 2014, Áine was elected to the board of the MSF Operational Centre of Brussels.

Elected at the IGA 2018 for a second term.

Bruce Lampard, is a specialist in emergency medicine. Bruce first joined MSF in 2001, as a field doctor working in South Sudan. Since then, he has joined MSF missions in Nigeria, Afghanistan, Democratic Republic of Congo, Chad, Central African Republic and Somalia. Bruce was also a doctor in an Ebola Treatment Centre in Sierra Leone during the 2014-2015 West Africa Ebola outbreak. In 2004, Bruce was first elected as a member of the Board of Directors of MSF Canada, and in May 2011 was elected as its President. Since 2015 he has been a member of the Board of Directors for MSF’s Operational Centre Barcelona. He was elected to the International Board in June 2018. He holds a Masters degree in International Affairs from Columbia University. Bruce worked for several years as an emergency physician in Iqaluit, in the Nunavut territory of northern Canada, before moving to Toronto with his family.  He currently works in a downtown Emergency Department, and lectures at the University of Toronto.

Dr Mégo Terzian (full name Méguerditch Tarazian) joined MSF in 1994. He worked on short assignments as a translator for MSF in Nagorno-Karabakh, then as a hospital physician in Yerevan, Armenia, before working as a doctor in MSF programmes in Sierra Leone, Afghanistan, Iran and the Democratic Republic of Congo (DRC) in 1999. Mégo then went on to work as a ‘mobile’ coordinator in a number of countries, and as a coordinator of emergency programmes in Niger, Pakistan, Central African Republic and Jordan. Between 2005 and 2013 he was deputy and then head of emergency programmes at MSF's operational directorate in Paris. Mégo was elected President of MSF France in June 2013.

Pete Buth’s involvement in responding to major humanitarian crises spans more than 20 years. His assignments with Cap Anamur (German Emergency Doctors) took him to Rwanda (during the 1994 genocide), Haiti and former Yugoslavia. He joined MSF in 1997 and worked as a logistician, project coordinator, and head of mission in Afghanistan, Democratic Republic of Congo, Uganda, Sierra Leone, and Sudan. In 2003, he started working in headquarters, where his roles included operational director for Ethiopia, Russia/Chechnya, Somalia, South Sudan, and Sudan. He also carried out various assignments relating to policy issues and worked for the Emergency Desk. Between 2012 and 2016, he held the position of deputy director of operations for OCA. His responsibilities included overseeing Emergency Desk interventions, and planning MSF’s return to Somalia. Pete is currently a consultant for humanitarian practice, with a focus on access and security.
Ingrid Maria Johansen started working with MSF in 2007 in the Democratic Republic of the Congo. Subsequent missions, mainly as Project Coordinator, took her to the Central African Republic, South Sudan, Uzbekistan, Turkmenistan and Myanmar. Witnessing the plight of the Rohingya particularly shaped her view of the role of advocacy and the MSF Association. In 2015 Ingrid was elected to the Board of MSF-Sweden, where she was actively involved in the board’s position on MSF growth and the efforts to create an MSF-Nordic. She was elected to the International Board in 2017. Prior to joining MSF Ingrid worked for the World Bank and various developmental NGOs. Ingrid currently works for an NGO that supports capacity building of parliaments in Africa. She holds a bachelor’s degree from the London School of Economics, a research master from the University of Oxford and an LLM (Master of law) focusing on international criminal law. Ingrid is based in Amsterdam.
Yvan Legris joined the International Board as Treasurer in January 2017. Prior to joining MSF, he spent over 30 years at HR Consulting firm Aon Hewitt where he became the global Chief Executive of the consulting division in 2012. Yvan is an actuary by profession and has been pursuing a Masters in Humanitarian Action at the CERAH since September 2016. He has been a volunteer advisor on HR projects to the MSF International Office since April 2016. He lives in London and was born in Mauritius. As treasurer, Yvan is a non-voting member of the International Board. As treasurer, Yvan is a non-voting member of the International Board.
Dr Sam Bumicho is a Kenyan medical doctor, with a diploma in Clinical Medicine & Surgery. After completing his medical internship at Kenyatta National referral Hospital in 2004, Sam started working with MSF in Kenya, first as a Project Coordinator Assistant in Mbagathi district hospital, Nairobi and later on as a clinical officer and HIV/TB contact clinician in Kibera. After he left MSF in 2016, Sam started working with Amref Health Africa. He is currently County Coordinator of Amref Health Africa’s project in the county of Tana River. As IB-coopted, Sam is a non-voting member of the International Board.

 


Français

Le Conseil d’administration international (CAI) est le conseil d’administration de MSF International. Il agit au nom de l’Assemblée générale internationale (AGI), à laquelle il rend compte de son action. En tant qu’autorité supérieure de l’association MSF International, l’Assemblée délègue des responsabilités au Conseil d’administration, conformément aux Statuts de l’association.

L’Assemblée générale internationale se réunit une fois par an pour discuter, délibérer, et donner une orientation générale au mouvement, tandis que le Conseil d’administration se réunit généralement huit fois par an ou aussi souvent que ses responsabilités l’exigent.

Le Conseil d’administration international peut être directif, mais il a pour vocation de jouer un rôle d’orientation; il rend compte de la mise en œuvre des décisions, et facilite l'accord au sein du mouvement en temps utile.

Le Conseil d’administration international dispose de compétences spécifiques, notamment pour :

  • rendre compte de la mise en œuvre des décisions de l’Assemblée générale internationale
  • élaborer une Vision pour MSF
  • formuler des recommandations spécifiques à l’Assemblée (par exemple sur les nouvelles associations et l’admission de membres institutionnels)
  • résoudre les conflits au sein de MSF
  • ouvrir et fermer des entités exécutives
  • sanctionner les membres
  • admettre ou expulser les membres individuels
  • nommer le Secrétaire général, qui dirige l’exécutif de MSF International

Le Conseil d'administration est aussi l’instance associative à laquelle la plus haute instance exécutive de MSF, l’Excom, doit initialement rendre des comptes pour des questions telles qu'assurer un plaidoyer en temps opportun, un soutien opérationnel efficace et le déploiement effectif des ressources sur le terrain, et éviter la duplication.

Le Conseil d'administration international (CAI) comprend 12 membres ayant un droit de vote, et un trésorier sans droit de vote :

  • le Président international
  • cinq représentants nommés par les Centres opérationnels (un par centre opérationnel)
  • six membres  (le nombre de représentants des centres opérationnels plus un) élus par l’Assemblée générale internationale
  • les deux tiers des membres du Conseil d’administration international ont une formation médicale.

Le Secrétaire général assiste aux réunions du Conseil d'administration en tant que secrétaire sans droit de vote.

Les élections ont lieu lors de l’Assemblée générale internationale, qui se tient une fois par an, normalement en juin. Chaque membre de l’Assemblée générale internationale possède un vote, et les membres du Conseil d’administration international sont élu via le système du "vote unique transférable".

Le mandat d’un membre du Conseil d’administration est de trois ans, renouvelable une fois.

Les individus répondant à au moins un des critères suivants peuvent présenter leur candidature au Conseil d’administration international:

  • avoir une expérience de direction à un niveau supérieur dans les projets opérationnels au sein de MSF
  • avoir une expérience de niveau supérieur dans un bureau exécutif MSF
  • avoir une importante expérience au conseil d’administration d’une association MSF

En outre:

  • les membres du Conseil d’administration international ne peuvent occuper un poste exécutif au sein de l’Association, d’un association nationale ou régionale ou de toute entité juridique enregistrée sous le nom de MSF
  • les membres du Conseil d’administration international ne peuvent être simultanément représentants à l’Assemblée générale internationale

Les membres du Conseil d'administration international, en-dehors du Président international, sont les suivants :

Le docteur David Noguera a travaillé comme médecin généraliste à Gérone, avant d'aller sur le terrain avec MSF pour la première fois en 2001 dans le cadre d'une mission prenant en charge les populations migrantes dans les îles Canaries. Depuis lors, le travail de David avec MSF l'a amené en Somalie, en Côte d'Ivoire, en République démocratique du Congo, au  Soudan, en Angola, en Zambie, en Inde, au Timor, en Guinée-Bissau, en Tunisie, en Libye, en Ethiopie et au Soudan du Sud. David a rejoint l'Unité d'urgence en 2006, d'abord comme coordinateur d'urgence, puis en tant que chef de l'unité. Il possède une vaste expérience dans les situations d'urgence, et a travaillé dans une variété de contextes, allant des crises nutritionnelles aux flambées épidémiques. Fondateur de ReAcció humanitaria, une organisation qui vise à accroître la connaissance sociale sur les crises humanitaires et la réponse des ONG, il a travaillé pour des institutions comme el Desarrollo de la Agencia Española de Cooperación Internacional (AECID) et des organisations telles que la Croix-Rouge. Il est le président de MSF Espagne depuis octobre 2016.

Marit van Lenthe est présidente de MSF-Hollande et du Conseil du Centre opérationnel de MSF à Amsterdam (OCA). Marit a 15 ans d'expérience clinique aux Pays-Bas et à l'étranger et 9 ans d'expérience en tant que cadre supérieur dans le domaine de la santé publique internationale. Diplômée en médecine, elle s'est spécialisée en médecine générale, puis en médecine tropicale. Elle est titulaire d'un Master en santé internationale.

Avant sa présidence, Marit a travaillé pour MSF de 2003 à septembre 2018, d’abord sur le terrain, puis à partir de 2009 à Amsterdam en tant que conseillère en santé, soutenant les programmes en Éthiopie, au Nigéria, en Somalie, en Iraq, au Myanmar et en République démocratique du Congo.

Le domaine d’expertise de Marit comprend l’analyse et le conseil stratégique en matière de santé publique et mondiale, l’analyse des politiques de santé, la gestion et la mise en œuvre du changement des politiques de santé, le traitement du paludisme, l’élaboration, le suivi et l’évaluation des politiques, ainsi que la communication interculturelle.

Habiba Amin est une clinicienne et une praticienne en santé mentale diplômée en psychologie de l'Université de Nairobi, au Kenya. Elle a commencé à travailler avec des réfugiés dans le camp de réfugiés de Dadaab, au Kenya, en 2006. Depuis qu’elle a rejoint MSF en 2006, Habiba a occupé plusieurs postes, dont ceux de coordonnatrice médicale adjointe, coordonnatrice de terrain, coordonnatrice des secours d’urgence et référente médicale dans des contextes de déplacement de populations et de conflit, notamment en Somalie, au Soudan du Sud et au Kenya. Lorsqu'elle ne travaille pas avec MSF, elle fait de la psychothérapie auprès des réfugiés urbains et de la recherche en santé mentale au sein de la communauté somalienne. Elle a été élue au Conseil d'administration international en juin 2019.

Le docteur Bertrand Draguez a commencé à travailler pour MSF en 2000, comme médecin généraliste au Timor oriental. Depuis, il a travaillé en tant que médecin en Angola et au Soudan du Sud, en tant que coordinateur de terrain en Afghanistan, et en tant que coordinateur médical en République démocratique du Congo et en Côte d'Ivoire. De 2005 à 2008, Bertrand occupé le poste de référent médical au sein de l'unité de MSF couvrant la région des Grands Lacs d'Afrique à Bruxelles. En 2008, il a été nommé directeur médical de la Direction opérationnelle de MSF à Bruxelles. Bertrand a été élu président de MSF Belgique en 2016.

Reveka Papadopoulou a commencé à travailler avec MSF en 1995 en tant que responsable de terrain en Arménie et après plusieurs missions en Palestine, au Libéria, en Yougoslavie et au Honduras, elle a occupé le poste de chargée de liaison au sein de la Campagne d’Accès aux médicaments avant de travailler comme responsable de programmes adjointe et responsable de programmes à Genève et cheffe de mission au Liban. Reveka a été, durant quatre années, de 2008 à 2012, Directrice générale de MSF Grèce avant de retourner sur le terrain. Reveka a été élue au CA international pour la première fois en 2014; elle est devenue Présidente de MSF Suisse en 2017.

La Dr Carolina Batista est une doctoresse en médecine de nationalité brésilienne titulaire d'un Master en santé internationale de l'Institut tropical et de santé publique suisse. Elle travaille en tant que consultante en santé mondiale pour des organisations internationales et des institutions scientifiques. Carolina a été responsable de la division Accès et affaires médicales au sein de la Drugs for Neglected Diseases initiative(DNDi) en Amérique latine, une organisation partenaire de MSF, entre 2014 et 2018 ; elle y a dirigé les activités médicales et scientifiques régionales visant à concevoir et à mettre en œuvre des programmes d’accès aux maladies négligées dans les pays où elles sont endémiques. Carolina a travaillé en Amérique latine, en Afrique et au Moyen-Orient. Elle a rejoint MSF en 2007 et a progressivement axé ses travaux sur les maladies tropicales négligées, après avoir été directrice de l’Unité médicale de MSF au Brésil pendant plus de trois ans.

Áine Markham a suivi une formation comme infirmière générale et pédiatrique en Irlande. Elle a travaillé avec MSF sur le terrain entre 1994 et 1998 avant de rejoindre le siège à Bruxelles come Coordinatrice opérationnelle puis Directrice des opérations. En 2004, elle est devenue consultante indépendante, à une époque où elle vivait au Ghana et en Bolivie. Depuis qu’elle est retournée en Belgique en 2011, elle a travaillé avec un certain nombre d’ONG internationales, de fondations et d’institutions académiques sur différentes questions de santé publique. En 2014, Áine a été élue au Conseil d’administration du Centre opérationnel de Bruxelles de MSF

Le Dr. Bruce Lampard est spécialiste en médecine d'urgence. Bruce a rejoint MSF pour la première fois en 2001, en tant que médecin au Soudan du Sud. Depuis, il a rejoint les missions de MSF au Nigeria, en Afghanistan, en République démocratique du Congo, au Tchad, en République centrafricaine et en Somalie. Bruce a également été médecin dans un centre de traitement d'Ebola en Sierra Leone durant l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest en 2014-2015. En 2004, Bruce a été élu pour la première fois membre du Conseil d'administration de MSF Canada et, en mai 2011, il en a été élu président. Depuis 2015, il est membre du Conseil d'administration du centre opérationnel de MSF à Barcelone. Il a été élu au Conseil d’administration international en juin 2018. Il est titulaire d'une master en affaires internationales de l'Université de Columbia. Bruce a travaillé pendant plusieurs années comme urgentiste à Iqaluit, dans le territoire Nunavut au nord du Canada, avant de déménager à Toronto avec sa famille. Il travaille actuellement dans un service d'urgence du centre-ville et enseigne à l'Université de Toronto.

Le docteur Mégo Terzian  (de son vrai nom Méguerditch Tarazian), a rejoint MSF en 1994. Après de courtes missions de traduction pour MSF au Nagorny-Karabakh, il a travaillé comme médecin dans un hôpital à Erevan, puis est devenu à partir de 1999 médecin MSF au Sierra Leone, en Afghanistan, en Iran, et en République Démocratique du Congo (RDC). Il a ensuite travaillé comme coordinateur « volant » dans divers pays, puis comme Coordinateur des Urgences au Niger, au Pakistan, en République centrafricaine et en Jordanie. Entre 2005 et 2013 il a été Adjoint responsable des programmes urgences puis Responsable des programmes urgences à MSF OCP. Il a été élu Président de MSF France en juin 2013.

L’engagement de Pete Buth dans la réponse aux crises humanitaires majeures remonte à plus de 20 ans. Ses missions avec Cap Anamur (organisation de médecins allemands urgentistes) l'ont emmené au Rwanda (pendant le génocide de 1994), en Haïti et en ex-Yougoslavie. Il a rejoint MSF en 1997 et a travaillé comme logisticien, coordinateur de projet et chef de mission en Afghanistan, en République démocratique du Congo, en Ouganda, en Sierra Leone et au Soudan. En 2003, il a commencé à travailler au siège, où il a occupé différents postes, notamment celui de directeur opérationnel pour l'Éthiopie, la Russie / Tchétchénie, la Somalie, le Soudan du Sud et le Soudan. Il a également effectué divers mandats concernant des questions de politique et a travaillé pour le desk des urgences. Entre 2012 et 2016, il a occupé le poste de directeur adjoint des opérations pour le centre opérationnel d’Amsterdam (OCA). Ses responsabilités comprenaient la supervision des interventions du desk des urgences et la planification du retour de MSF en Somalie. Pete est actuellement consultant pour la pratique humanitaire, spécialisé dans les questions d'accès et de sécurité.
Ingrid Maria Johansen a commencé à travailler avec MSF en 2007 en République démocratique du Congo. Ses missions ultérieures, principalement en tant que coordonnatrice de projet, l'ont amenée en République centrafricaine, au Sud Soudan, en Ouzbékistan, au Turkménistan et au Myanmar. Le fait d’être témoin du sort des Rohingyas a particulièrement façonné son point de vue sur le rôle du plaidoyer et de l'Association MSF. En 2015, Ingrid a été élue au conseil d'administration de MSF-Suède, au sein duquel elle a participé activement à la position du conseil d'administration sur la croissance de MSF et aux efforts pour créer MSF-Nordic. Elle a été élue au Conseil d’administration international en 2017. Avant de rejoindre MSF, Ingrid a travaillé pour la Banque mondiale et diverses ONG de développement. Ingrid travaille actuellement pour une ONG qui soutient le renforcement des capacités des parlements en Afrique. Elle détient un diplôme de la London School of Economics, un master de recherche de l'Université d'Oxford et master en droit axé sur le droit pénal international. Ingrid est basée à Amsterdam

Yvan Legris a rejoint le Conseil d'administration international de MSF depuis le 1er janvier 2017 en tant que trésorier. Avant de rejoindre MSF, il a passé plus de 30 ans au sein d’Aon Hewitt, un des acteurs majeurs du conseil en ressources humaines où il est devenu le directeur général  de la division Consulting en 2012. Yvan est un actuaire de profession, et poursuit depuis septembre 2016 une maîtrise en action humanitaire au CERAH (Centre d'Enseignement et de Recherche en Action Humanitaire). Il a été un conseiller bénévole sur des projets liés aux ressources humaines pour le bureau international de MSF depuis avril 2016. Il vit à Londres et est né à l’île Maurice. En tant que trésorier, Yvan est membre sans droit de vote du Conseil d'administration international.

 

Le Dr Sam Bumicho est un médecin kényan, diplômé en médecine clinique et en chirurgie. Après avoir effectué son clinicat à l'hôpital national de référence Kenyatta en 2004, Sam a commencé à travailler pour MSF au Kenya, d'abord en tant qu'assistant coordinateur de projet à l'hôpital de district de Mbagathi à Nairobi, puis en tant qu'agent clinique et clinicien VIH / tuberculose à Kibera. Après avoir quitté MSF en 2016, Sam a commencé à travailler pour Amref Health Africa. Il est actuellement coordinateur de comté du projet Amref Health Africa dans le comté de Tana River. En tant que membre coopté, Sam est membre sans droit de vote du Conseil d'administration international.

By: Association Intern