Savané Fodé Mamadou (d. 28 May 2015

La mission MSF-Guinée a le profond regret de vous faire part du décès de Savané Fodé Mamadou survenu le vendredi 28 mai 2015 suite à un accident de moto.
Savané était infirmier et travaillait au CTE Donka depuis septembre 2014. 

ADIEU MON FRERE SAVANE

Adieu frère Savané
Héro de la lutte contre Ebola
Patriote aguerri de la nation
Vertu de la cause noble et juste
Et porteur de la pensée d’un amour sincère.
Fervent croyant en un Dieu amour et miséricordieux.
Témoin qui a sondé les mystères de la vie,
Sauver l’homme, sauver à tout prix
Et misé votre vie sur le don gratuit à l’être :
A peine vous avez commencé,
Vous voilà parti, pourquoi ?

Votre compréhension de la vie n’a-t-elle pas été
De vivre familier avec l’autrui sans orgueil
Comme on vit d’oxygène dont on ne peut se passer ?
De vivre avec des braves patriotes du CTE comme on vit
Dans une maison qui en devient port d’attache d’une existence ?
En vigueur, vous nous manifestez l’absence
Pourquoi ?

Frère Savané, créateur d’espoir et de confiance au côté des parents
Porteur d’épreuves au côté des malades d’Ebola,
Vous que rien n’a pu arracher à l’amour de son Dieu et du prochain
Et qui jamais n’a détourné son regard de la souffrance de l’homme ;
Car pour vous, être aimant pour ses frères et pour sa nation
C’est accomplir sa mission sur terre, être aimé de son Dieu.
Pourquoi nous quitter si tôt?

Meurtris par l’angoisse de votre subite traversée comme une fleur
Les tristes larmes noyant nos beaux yeux d’enfants,
Les cadences des bottes rythmées par des entrées dans l’isolation
Mêlées aux cris douloureux remontant des cœurs brisés,
Nous vous pleurons, vous dont le souvenir brûlant
Demeure et demeurera encore que le virus Ebola existera.
Que votre passage est soudain !

Ô Ebola! Cruel invisible qui nous ronge
A la couleur rouge comme une colère.
Sur les chemins de combat, tombent nos braves frères
Comme un flocon de neige frappé par une tempête.
Tu nous feras longtemps souvenir tes morts odieuses et macabres,   
Tu ne garderas plus pour longtemps ton pouvoir destructif
Car le favipiravir, le plasma convalescent et le vaccin, 
Te conduiront à l’élan amorcé vers un déclin quasi-irréversible.
Désormais pétris d’un grand espoir de l’appui des partenaires,
Nous nous laverons nos mains pour freiner ton pouvoir déambulent,
Pour que jamais nous nous plaignons de toi,
Et que sèchent les larmes angoissantes de nos enfants orphelins.
Jamais plus, nous serons inquiets pour demain, tristes pour aujourd’hui,
A cause des séquences de morts que tu nous affliges ;
Car tous, nous serons à l’école de la divine puissance
Qui rendra la vie à nos corps mortels.

Adieu humble travailleur pour la patrie
Qui nous a donné l’amour du prochain,
Le souvenir de la vie simple.
L’amour du travail, de l’autre et de Dieu étaient tes vertus.  
Vous vivrez dans les cœurs vaillants des compagnons de lutte.
Que les personnes servies se souviennent de vous,
Que le peuple voulu vous honore à jamais,
Que la nation défendue vous reste reconnaissante,
Que la terre tant aimée vous soit légère,
Et que la vie de Dieu vécue en l’autre vous soit prospère.

Vivez, vivez dans l’eau qui coule,
Vivez dans le vent qui souffle,
Vivez dans le feuillage verdoyant de Guinée,
Continuez à vivre encore mon frère
Car les retrouvailles en Dieu seront joyeuses
Avec des innombrables et merveilleuses grâces.

Adieu mon frère Savané.
Que votre âme repose en paix !
Amen !

Dr Faya Anatole Kamano

By: Göran Svedin